Avancement du chef d'oeuvre sur Gabriel Fauré

avancement-du-chef-doeuvre-sur-gabriel-faure

Publication « La Dépêche du Midi » – Ariège – Pamiers du 17 mars 2021

Dans le cadre de leurs études, des lycéens des Jacobins ont choisi de dépoussiérer les supports de
communication du festival Gabriel-Fauré.
Le mot n’aura jamais été aussi bien choisi. Dans le cadre du chef-d’œuvre, projet pédagogique de 2
ans comptant pour l’obtention du BAC, les premières de la filière gestion et administration du lycée
des Jacobins ont choisi de s’intéresser à Gabriel Fauré. Après un brainstorming collectif, les jeunes
ont opté pour le célèbre musicien et compositeur appaméen. Alors même qu’ils étaient peu à
vraiment savoir de qui il s’agit. Et très vite, Jean Dardigna, président de l’association Les Amis de
Gabriel-Fauré et descendant du virtuose, a été invité à intervenir en classe. « Gabriel-Fauré, c’est
une rue ! », souffle un jeune. Un autre rappelle : « Il y a aussi un lycée à Foix. » Exact.

Affiches, flyers, marque-pages et diaporama

« Surtout avec la crise, c’est très compliqué de mener un tel projet. Il nous fallait de la matière »,
relève Catherine Fontan, professeure de gestion et d’administration. À l’automne, le festival annuel
était annulé en raison du contexte sanitaire. Pourtant, la classe a dressé un constat empirique sans
appel. « On s’est rendu compte que les affiches n’attiraient pas l’œil », lâche une élève. Des couleurs
noires et blanches, un rendu qualifié d’ « austère » et une communication manifestement à parfaire :
il n’en fallait pas plus aux jeunes pour s’emparer des outils de promotion.

Ainsi, chacun a travaillé sur des visuels différents. Certains ont opté pour des couleurs très
éclatantes, des typographies, une mise en page modernes et épurées. « C’est sympa à faire »,
reconnaît Maxime. Passionnée de dessin, Élise a dégainé sa tablette et son stylet pour dresser le
portrait – avec succès – de la star locale dont les œuvres sont jouées dans le monde entier, note Jean
Dardigna. « Vingt-cinq ans après qu’on m’ait demandé de m’occuper de l’événement, beaucoup ne
connaissent toujours pas Gabriel-Fauré, c’est bien qu’il y a un problème ! », analyse-t-il.

Il peut désormais compter sur le soutien sans faille des premières qui travaillent aussi à des
marque-pages, des flyers et un diaporama. Leurs camarades en BAC pro ventes ont déjà budgétisé
une partie des supports. Sandra Rose, la documentaliste, a même édité l’article de 1924 paru dans
Le Petit Journal pour la mort de l’artiste. « On mutualise les compétences », glisse Catherine Fontan
qui n’hésite pas à diffuser des concerts en fin de journée. « Ça relaxe », estime Lisa. Jean Dardigna en
serait presque bouche bée. « Je suis admiratif de vos inventions ! »

Un travail qui doit être valorisé

C’est la grande question que se posent les équipes pédagogiques, les lycéens et même, Jean
Dardigna : comment mettre en valeur et exploiter le travail effectué ? La piste d’une
exposition mise en place à l’office du tourisme pourrait permettre de proposer au public
d’apprécier les différentes affiches élaborées. La Dépêche du Midi, partenaire historique du
festival, s’est même proposée pour organiser un vote afin d’élire celle qui pourrait devenir le
support officiel de communication de l’événement

Journées Portes Ouvertes 2021

En raison de la crise sanitaire, la matinée du 27/03/2021 (09 h 30 - 12 h 30) est reportée ; la date sera fixée lorsque les conditions le permettront.

Vous pouvez prendre RDV d'ores et déjà pour une inscription.

En bas de la page d'accueil, vous trouverez un flyer de présentation de l'établissement.